Les déficits publics des pays de la zone euro

Les déficits publics des pays de la zone euro

Les déficits publics des pays de la zone euro

Vers la fin du mois d’avril dernier, l’Eurostat a publié sur son site une étude et des données statistiques relatives aux déficits publics, notamment dans les pays de l’Union Européenne et de la zone euro. Ces déficits publics concernent principalement le secteur des administrations publiques.

Les déficits des administrations publiques dans la zone euro

deficits-publics.jpg

Ce déficit public est passé de -3,2% en 2013 à -2,9% du Produit Intérieur Brut en 2014 dans l’UE-28.Durant la même année dans la Zone Euro-19, le déficit public a connu une légère variation de -0,5% du Produit Intérieur Brut, passant de -2,9% à -2,4%.
Pour le cas des pays de l’Europe de l’Est (Bulgarie, République Tchèque, la Roumanie, la Slovaquie, la Lettonie et la Hongrie) le déficit public ne dépasse pas le seuil de -3% (valeur qui sera considérée comme la valeur de référence du déficit dans les pays de la zone euro) du Produit Intérieur Brut en 2014.
Quelques pays ont toutefois largement dépassé ce seuil de -3%, ce qui est le cas de Chypre avec un déficit public de -8,8% du Produit Intérieur Brut, du Royaume-Uni avec -5,7%, ou encore de l’Espagne avec -5,8% en 2014.
L’évolution des déficits publics des administrations publiques dans les pays de la zone euro est relativement disparate. En effet, dans certains pays les mêmes pourcentages ont été enregistrés en 2013 et en 2014, alors que dans d’autres pays, ces pourcentages ont connu une importante variation, ce qui est le cas de l’Estonie, du Danemark et de l’Allemagne.

Les politiques d’austérité ont fait baisser les déficits

les-politiques-dausterite.jpg

La diminution du déficit public observée dans les quelques pays de la zone euro est principalement due à la politique d’austérité mise en œuvre et adoptée par l’Etat. Cette politique vise essentiellement à baisser les dépenses publiques tout en relançant les efforts fiscaux, ce qui au final, permet de réduire le déficit public.
Toutefois, cette politique d’austérité est au centre de nombreuses controverses. Si pour certains son efficacité n’est plus à démontrer, pour d’autres elle ne fera qu’élargir le fossé en aggravant le déficit.